Bienvenue à tous en terres poitevines!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Campement Bourbonnais Auvergnat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jazon

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 39
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Campement Bourbonnais Auvergnat   Mar 26 Aoû - 1:40

Tôt le matin, ils avaient passés les frontières. Pas sans mal ! Elles étaient fermées. Une carriole transportait le nécessaire qu'avaient préparés avec soin Jehan et Lucie sous les directives de dame Gypsie. Vandale, la fidèle monture de Jazon suivait à l'attache derrière. Le jeune serviteur menait le chariot alors que Lucie la soubrette devisait agréablement avec sa maitresse à ses côtés.
A cheval et légèrement en avant se tenait Jazon, celui qui venait concourir à ses joutes poitevines. L'oeil aux aguets, une seconde nature chez lui, il laissait ses pensées aller et venir.

Ils approchaient enfin du lieu de l'évênement. Peut être allait il déjà trouver des compatriotes ?
On pouvait voir déjà quelques tentes dressés mais les gonfanons claquant au vent ne portaient pas les couleurs du BA.

Un homme vint à leur rencontre, s'enquit de leur identité et leur indiqua l'endroit ùu ils pourraient monter leur campement.
Jazon le remercia. Il mit pied à terre et s'approcha du chariot. Il aida Gypsie à en descendre, Jehan faisant de même avec son amie Lucie.

Jehan commença à monter les tentes alors que Jazon s'aoccupait des chevaux. C'était l'un de ses passe-temps favoris. Il avait toujours aimé les chevaux depuis sa plus tendre enfance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninjaturtel de Glénat

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 30
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Bourbonnais Auvergnat   Mar 26 Aoû - 13:46

Ninjaturtel, on ne sait ou exactement encore

Partit de bonne heure, Ninjaturtel se devait de ne pas arriver en retard pour les joutes.
Déjà qu'a celle en Anjou (je crois ^^) il était arrivé un peu a la ramasse, cette fois ci il se devait d'arriver dans les temps.

C'est donc, Ninjaturtel, accompagné de ses fidèles compagnons, Médor et sa masamune, qu'il prit la direction du Poitou.
Ah... en effet, il n'était qu'eux trois... Son ami qui devait lui servir d'écuyer, de "rangeur" d'affaire, de pote de route, de braillard, de... bref il n'avait pas pu venir. Que dire de la servante... Arf... Il n'en avait pas encore... A mieux y réfléchir, il se disait qu'il allait devoir en embaucher une, il était assez occupé ces derniers temps et avait totalement oublié ça. Ça sera fait une fois revenu se dit il.

Le Poitou, Ninja y avait été il y a peu avec ces même compagnon.Il y avait d'ailleurs rencontré quelque probleme avec l'armée de l'Anjou qui, malgré le laisser passer ne lui avait pas permit de passer (saleté de bug -_-).

Bref, c'est ainsi que tout les trois marchèrent... ou plutôt, Ninja a dos de Médor, et sa masamune a sa taille, allèrent en direction du Poitou.

Excité par l'événement, il n'avait participé pour l'instant qu'a un événement du même type. Leur défaite se fit rapidement, dès le premier tour contre Dame Sibella.
Tristounet, il voulait allez plus loin cette fois ci et arboré ses couleurs le plus longtemps possible. Mais, cette tristesse s'effaça rapidement quand ils repensaient aux sensations qu'ils avaient éprouvé... Ils ? Médor et bien sur. Donc, ils avaient tout les deux le sourire aux lèvres, mimant des gestes a la lance pour Ninja, et une course pour Médor.

Bref, voila l'état d'esprit de nos compagnons, qui file doucement mais surement en direction du Poitou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninjaturtel de Glénat

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 30
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Bourbonnais Auvergnat   Mar 26 Aoû - 21:28

Sur le chemin, pas loin du campement normalement.

Ninja voyagea donc en direction du Poitou, après divers péripéties telle, un affrontement contre une horde de volaille, Médor qui ne voulait plus avancé car avait vu une jument, un croisement où les directions ont été caché et Ninja devait se rappeler ou allez, bref plein de truc nul et bizarre.

C'est donc après tout ça qu'il arrive au Poitou. On lui indique la direction, les gens semblant de confiance, Ninja suivit les indications... Malheureusement... Il avait une petite faim et fit une halte pour manger un petit en-cas.

Ceci fait, il prit la route pour arriver devant le campement.




Devant le campement

Arrivé devant le campement, il voit plusieurs oriflamme. C'est décidé, aux prochaines joutes, si c'est possible il aurait le sien également ! Rien de mieux pour décorer sa tente, avec les habits de Médor ça rendrai super bien c'est sur.

C'est ainsi que, par des petits pas de Médor, nos deux compagnons arrivèrent a destination, on lui demanda qui il était et d'où il venait. Après avoir donné toute les informations nécessaire, on le conduit jusqu'au campement du Bourbonnais Auvergne, il apercevra alors que quelque BAien était arrivé avant lui. Il demanda a quelque serviteurs s'il pouvait lui monter sa tente, les remerciant poliment puis partant alors, toujours sur Médor, en direction de la tente voisine.



EDIT : quelque truc super moche que j'ai retiré désolé ^^


Dernière édition par Ninjaturtel de Glénat le Mar 26 Aoû - 22:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 2
Age : 37
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Bourbonnais Auvergnat   Mar 26 Aoû - 22:25

Bagage aussi léger que l’humeur générale tout le long de la route menant au Poitou. Excellente idée de Jazon, participer à ces joutes. Divertissement agréable et occasion de rencontrer des personnes de tout le royaume.

Ecoutant distraitement les bavardages de Lucie, prêtant plutôt attention à son charmant époux apparemment déjà en train de jouter. Ou de réfléchir à différentes techniques, tactiques. Troisièmes joutes pour la sentinelle, la deuxième ou il faisait équipe avec le jeune et fougueux étalon Vandale.

Démarcations franchies, contrôles d’usage, ils arrivèrent rapidement au camp. Ils étaient les premiers à arriver et bientôt les couleurs du Bourbonnais Auvergne flottèrent sur l’endroit de ralliement. Les autres ne tarderaient pas. Quelques directives à Lucie et Jehan puis elle rejoignit Jazon et Vandale, caressant l’encolure du fier animal.

Déjà une deuxième tente se monte, un auvergnat et pas n’importe lequel est arrivé. Docteur Ninjaturtel, doyen du duché. Au moins les blessés seraient tous bien soignés car rares étaient les médicastres aussi diplômés que le Docteur Ninjaturtel. Délaissant un instant son époux, Gypsie avance en souriant vers son ami, l’embrassant amicalement en lui souhaitant la bienvenue au camp arvenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninjaturtel de Glénat

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 30
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Bourbonnais Auvergnat   Mar 26 Aoû - 23:06

Enfin arrivé au campement, et déjà des personnes avec qui il pourrait passer un peu de temps.

Il s'avance donc en leur direction et voit Gypsie qui l'a apercut.
Afin de pouvoir la saluer comme il se doit, il s'appuie sur Médor et saute de son dos. Médor, pas très content lance un hennissement, mais Ninja dans sa figure n'y fait pas attention, arrive donc un genoux a terre puis, avec le sourire, prend la main de Gypsie et y dépose un baiser.

Toujours le sourire aux lèvres, Ninja se leve afin de répondre alors a son embrassade... Oui il profite un peu (Very Happy), puis dit alors, toujours gardant le sourire.


Quelle surprise de te voir ici, et quel plaisir.
En même temps, quiconque je verrai ici, pour moi ça sera une surprise n'étant pas un habituédit il avec un large sourire.

Content de te voir, et je vois que plus le temps passe, plus tu t'embellis.
En tout cas, j'ai un bien charmant accueil j'ai de la chance.

Alors, je vois que tu as accompagné Jazon, la route ne fut pas trop dur j'espère. Il est vrai que ça fait du chemin depuis le BA. Pas trop fatigué j'espère. N'oublie pas, si besoin ai je suis la, j'ai ramené de quoi prodiguer des soins si besoin ai.

Médor qui regardait Ninja pas content, Ninja qui avait le sourire, tel était les débuts de leur arrivé au campement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naluria



Nombre de messages : 7
Age : 31
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Bourbonnais Auvergnat   Mer 27 Aoû - 23:44

[En apercevant le campement]

Naluria avait un long voyage accompagnée d'autre noble. C'était la première fois pour la jeune femme, elle allait jouter officiellement. Il lui faudrit donc se rappeller de ses cours de joutes donnés par le Comte du Cambrésis, Groland de Sade.

Apercevant un campement au loin, près d'un chatseau, le groupe autour d'elle désignèrent l'endroit comme le lieu des joutes. S'amusant de tout et de tous, Naluria déclara une course improvisée jusqu'au campement Bourbo-Auvergnat.

La jeune femme s'élança sans savoir si d'autres joueurs partiraient dns cette chevauchée....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmody



Nombre de messages : 4
Age : 37
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Bourbonnais Auvergnat   Jeu 28 Aoû - 14:31

[A l'approche du campement.]

Le conflit avait pris fait depuis quelques temps et le Carmo avait pour prendre l'occasion pour retourner un temps a ses amours martiaux et a tout les divertissement qui allaient se remettre a ponctués sa vie avant que son devoir en le rappelle. Et maintenant le voici au coté d'une délégation de noble Arvenne pour se rendre à des joutes, Voici bien longtemps qu'il n'avait plus eu le loisir de croiser la lance avec d'autres pour ce genre de festivité. Tout d'abord sa blessure puis la Bretagne et ensuite le voyage de retour qui l'avait amener a retrouver ses terre en Auvergne et no sa demeure laisse en Limousin des mois plus tôt Cependant ce fait ne le mettait point mal a l'aise bien au contraire, il profitais de son séjour pour lier relation, découvrir de nouvelle facette et personnalité et surtout retrouver contact en Auvergne.

Mais ce fut presque instinctivement que la pensée de se mettre a se lancer dans les affrontement face a face lui fit porté la main a sa hanche. La retrouverait il encore face a lui? serait il de nouveau opposé a l'une de ses Louves qui l'abattent a chaque rencontre? Un sourire carnassier et digne de son surnom, il espérait bien pouvoir de nouveau se mesure a pareil adversaire, tout les défis méritaient d'être relevé et surmonté au moins une fois.

Depuis son séjour en Bretagne, Auzances avait décider d'adopter une nouvelle vêture. Récompense ou conséquence de ce qu'il avait vu ou vécu, cela il ne pourrait le dire mais ce fut comme si une nouvelle vie s'ouvrait devant lui a pressent. Ainsi donc il avait repassé une nouvelle fois sa longe robe blanche et l'une de ses mains se mit machinalement a jouer avec la bout de son écharpe alors qu'au loin l'on pouvait commencer a apercevoir les fanions des premiers tente monter dans ce qui serait le campement du Bourbonais Auvergne. Mais a peine ceux ci furent en vu que l'une d'entre eux proposait une course jusque la bas. Carmo ne compris pas vraiment qu'elle serait la récompense a celui qui arriverait le premier mais une chose était sur, il aimait la compétition et voulait gagner. Il ne laisserait pas celle jeune noble, fraichement débarquée parmi eux eux en tant que pair, avoir une victoire facile. Une nouvelle fois, il allait voir a quelle point la monture que les Écuries Royales lui avait si généreusement prêter compagnie aimait les courses.

Une simple pression de ses talon contre le flanc du Choléra équin et celui ci se lança a la poursuite de de la cavalière déjà partie. Ce n'était certes pas le première fois que cette scène se produisait et le destrier piaffait autant que son cavalier avant que celui lui de lui demande secours. Comment se terminerait cette course ci? Assurément il espérait un dénouement plus favorable que la précédente fois, ses muscles endoloris seraient surement du même avis.

Voila Donc de nouveau, le couple des Choléras lancer dans une nouvelle épreuve et il était certain qu'il réussirait apaisement à combler le petit retard qu'il avait prit au départ mais quelle ne fut sa surprise de voir que non seulement il ne parvenait a combler l'écart mais qu'en plus celui ci se creusait lentement un peu plus. Cela ne lui plaisait pas, il allait devoir redoubler d'ardeur dans cette chevauchée. Le campement se rapprochait mais il aurait certainement encore le temps. Ainsi comme pour se donner du courage il scanda dans l'air du Poitou.


Tartasse et Fines Herbes.

Si certain ne savait encore qu'Auzances se rendait a ces joutes ci, maintenant cela serait chose faite pour tout ceux déjà arrivés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naluria



Nombre de messages : 7
Age : 31
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Bourbonnais Auvergnat   Ven 29 Aoû - 11:40

[A l'orée du campement]

Naluria, dès le départ de sa chevauchée était dans un rythme soutenue, mais non à l'extrême, afin d'épargner à Lys d'Orléans une fatigue supplémentaire qui engendrerai un abandon de l'animal aux joutes lorsqu'il lui serait demander toute sa force et sa puissance.

Regardant au loin l'ensemble du campement, elle chercha le flottement du drapeau Bourbo-Auvergnat. Icelui danser dans les airs près du "Gueules aux deux Léopards d'Or, armée et lampassé d'Azur" de son enfance. Ah doux hasard que de retrouver ces deux drapeaux jouant l'un avec l'autre, comme présage de sa vie passée et présente. Restait à voir le futur... Essayer de ne point estre blessé à ces joutes.

Les songes héraldiques s'estompèrent avec le fracas des sabots sur le sol. Assurément, des membres de l'escorte venant du BA s'étaient pris au jeu de la course. Naluria regarda vers l'arrière et reconnu cette crinière de feu, galoper avec son compère Choléra. Le cry se fit entendre, Naluria sourit et donna quelques coup de talon sur les flancs de sa monture pour agrandir un peu plus la distance les séparant et défier son confrère.

Naluria, amusé par son trublion chasseur, rit et se penche pour éviter de faire trop contact avec l'air et de freiner indirectement le cheval à qui serait demandé une plus grande puissance pour un mesme résultat, infime soit il. Observant que sa monture peinait quelque peu, elle ralentissa le pas, vérifiant que son Grand Louvetier était bien derrière, puis, ne l'apercevant point, elle arreste sa monture et tourne celle-ci sur elle-mesme afin de regarder dans les environs.

Semblant perdue, la Grand Veneur donna un coup de talon à son étalon afin qu'il démarre au pas, tout en cherchant en arrière où était caché son Grand Louvetier. Ne le voyant point elle reprend sa position de cavalière et aperçue devant elle cette chevelure de feu. Naluria tallona Lys d'Orléans et s'élança.


Un Marthun Vaast n'abandonne pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmody



Nombre de messages : 4
Age : 37
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Bourbonnais Auvergnat   Lun 1 Sep - 19:07

[ les derniers mètres avant de débouler dans le campement.]

La course l'excitait tout autant que la dernière fois quand il sentait le vent qui battait contre son visage et le sang contre ses tempes alors que se rapprochait l'arrivée de cette course et certainement l'enjeu de celle ci qu'il me connaissait point encore si ce n'est le plaisir de concourir.

Il avait réussi a prendre un instant la tête en profitant que la jeune femme fasse ralentir sa monture, il aurait surement du lui aussi penser a préserver les force de son destrier mais c'était pensée qui lui était le plus souvent inconnu quand il désirait gagner. Une nouvelle pression des talons pour enjoindre Choléra a accélérer maintenant que les tentes son plus en vue que jamais.

La victoire a portée de main de nouveau, cette fois ci elle ne lui échapperait point et il pourrait savoure la joie d'être le premier dans une compétition de nouveau. Mais pour l'heure il avait encore le plaisir de pouvoir savourer les derniers mètres et de voir son adversaires qui était certainement dans sa poussière. Ce fut donc avec tout volonté que le Carmo commença a se retourner pour voir ce qui arrivait a la jeune femme derrière lui et il lâche les rênes d'une main pour lever le bras en signe de provocation envers elle.

Mais il avait oublier une chose, son nouvel accoutrement auquel il ne s'etait pas encore totalement habituer et alors qu'il faisait ses gestes qui pensait le mener vers la victoire, il ne s senti pas tout de suite déséquilibré et chutant une nouvelle fois au bas de sa monture pour rouler dans la poussière sur une courte distance. Choléra libéré de la pression de son cavalier, ne se sentit plus autant enclin a terminer le course et ralenti le pas pour aller brouter l'herbe un peu plus lui.

Auzances se retrouve donc allongé au sol le regard tourner vers le ciel et couvert de poussier. Rependant a cette mésaventure, il se mis a rire au éclat et rabattit son bras sur son visage alors qu'il se relevait pour aller retrouver son destrier et parcourir a pied les denier mètres qui lui manquait pour retrouver le campement auvergnat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naluria



Nombre de messages : 7
Age : 31
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Bourbonnais Auvergnat   Mar 2 Sep - 18:22

[En arrivant au campement devant le regard du BA]

Il fut peu de temps à la jeune femme pour rattraper son Au loin, l'oriflamme du BA s'agrandissait à mesure que les chevaux galopait et que les deux compères se coursaient et se rattrappaient. Une fois encore les Choléra était en teste, une fois encore le deux jambes perdit l'équilibre et embrassa le sol. Assurément, le Grand Louvetier commençait à plus embrasser le sol que les femmes... Il allait surement se rattraper.

Elle sourit en entendant son Loup rire aux éclats puis, elle donna un bref coup de talon dans les flancs de Lys d'Orléans et partit en direction du campement et pénétra icelui. Elle chercha le campement du Bourbonnais-Auvergne plus précisément puis aperçu des visages connus.

Posant le pied à terre et tenant son cheval au licol, elle s'approcha tout sourire.


Bonjour mes amis, j'espère que vous avez fait bon voyage, et si ce n'était point le cas, ce ne puis estre pire que celui de nostre confrère le Seigneur d'Auzances.

Comment allez vous ?

Naluria epousta un peu sa robe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jazon

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 39
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Bourbonnais Auvergnat   Dim 14 Sep - 12:05

Les joutes venaient de se finir avec une très belle finale. Jazon revenait avec Jehan de la lice et pénétra sous la tente. Il finit de retirer son attirail et enfila des vêtements plus confortable. Gypsie n'allait pas tarder à le rejoindre.
Ils prendraient un peu de repos puis repartiraient dès le lendemain pour leurs terres d'Auvergne.

Jehan était déjà entrain de s'affairer à ranger l'armure dans une malle.
"Jehan ! Je vais à la rencontre de Gypsie et nous irons féliciter les finalistes à la buvette. J'espère y rencontrer mon cousin Elra !"

Lucie entra à ce moment là, sous la tente. Elle fit une révérence à Jazon.
"Je voulais vous féliciter Monsieur pour votre beau parcours"

"Merci Lucie, je m'améliore de joutes en joutes. J'ai toujours ce souci de ne pas dépasser ces demi finales.
Mais je ne désespère pas d'y arriver."

Jehan à genoux devant la malle rajouta :
"Bien sur, Monsieur ! Nous en sommes certains.
Il faut dire que c'était vos premières joutes avec Vandale. Mais il s'est très bien comporté. Vous formez une belle équipe tous les deux."

"Merci à vous deux.
Je vous laisse préparer notre départ."

Jazon souleva le pan de la tente et sortit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Campement Bourbonnais Auvergnat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Campement Bourbonnais Auvergnat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BOURBONNAIS AUVERGNE
» Partenariats & Recueil de Sites et Forums
» Le campement des elfes après la bataille[IMPORTANT]
» Attaque d'un camp orque
» Le campement d'El Dimbar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaines de la famille d'Elric et de Surgères :: JOUTES POITEVINES: La Lice et ses alentours près de Poitiers. :: ~*~ . ~*~ . ~*~ .Entrez. ~*~ . ~*~ . ~*~ . ~*~ . ~*~ . ~*~ . :: Le campement-
Sauter vers: