Bienvenue à tous en terres poitevines!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Campement Angevin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Osscar

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 28
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Dim 31 Aoû - 9:59

Oscar avait regardé son frère jumeau se battre… il était qualifié.

Félicitation Averell. Bon après c’est au tire au flan de se battre.
Je vais honorer le nom de la famille. Du moins je l’espère.


Je pense qu’on devrait boire une p’tite bière pour fêter ta première joute.
C’est pas finit mais bon… Tu viens alors ?


Osscar attendit la réponse de son frérot avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cheeky



Nombre de messages : 3
Age : 29
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Dim 31 Aoû - 13:57

Dans sa tente au campement angevin.

Il était juste en train de se changer quand il entendit la voix de la belle Nayria. Il sortit une tête de la tente et la vit toute impatiente devant lui. Il l'invita à entrer et avant même qu'elle n'eut dit un mot, il lui déposa un baiser sur la joie, encore tout euphorique de sa victoire. Il alla chercher une de ses bouteilles (Ajouter "meilleure" serait un euphémisme).
Il lui servit un verre, puis ils trinquèrent ensemble. Cheeky ne faisait que la contempler, répondant vaguement à la discussion.

Soudain la voix du Comte Poitevin se fit entendre, Cheeky sortit saluer son adversaire vaincue.


- Cher Comte, je suis ravis de vous voir en bon état. J'ai longtemps penser ne plus vous voir sur pieds après notre entrevue. Je vous remercie infiniment de votre bonté, et ne peut que vous admirez pour avoir si magnifiquement su vous comportez en homme que vous êtes, principalement, un Noble du Poitou. J'ai beaucoup d'estime pour vous, d'avoir du, j'en suis sur à contre cœur, du éclipser votre niveau, afin de ne pas mettre mal à l'aise vos confrères poitevins. Cela est tout à voter honneur, et ne fait qu'amplifier votre superbe. Je ne suis que novice parmi les joutes, néanmoins j'ai eu grand plaisir à jouter contre vous. Ces joutes sont dors et déjà toutes à votre gloire et à la gloire du Poitou.
Je ne peux que regretter que ce combat ne me rappelle les combats lors de notre dernière guerre, combat cela dit pas si différent, sur le résultat.

Je vous salue cher Comte, et vous prie d'accepter une bouteille des terres du Layon en signe de mon immense gratitude. Au plaisir messire.


Puis revenant à Nayria, lui glissant à nouveau un baiser au coin de l'oreille, ils reprirent leur discussion. Un sourire ne quittait plus son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nayria Grimwald

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 32
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Dim 31 Aoû - 18:02

Tente de Cheeky, humilité… euh ca veux dire quoi déjà ?



Nayria s’était vu déposer un baiser sur la joue et sourit, la tente resta ouverte et elle alla prendre place sur un fauteuil de bois et de cuir. Son lapin débouchant la bouteille de la victoire, ils trinquèrent elle papotant des choses habituelles tout excitée que le foulard a ses couleurs fut celui qui détrôna le poitevin. Puis tournant son visage suite à des bruits de pas elle vit au loin approcher sa sainteté supremissime enfin uniquement à ses propres yeux. Un large sourire illumina son visage en se disant que là ca allait être cocace.

La Dame au Faucon écouta et se retint de ne pas recracher son vin, mais trop délicieux elle l’avala avec difficulté.


Comte… J’admire votre verve si flatteuse envers votre propre personne, et aussi cette pirouette de ‘oui je suis tombée les quatre fers en l’air mais c’était pour le bien des joutes’ c’est presque aussi hilarant que des ragondins enseignant la brasse coulée dans les marais poitevins.

Large sourire pensant à Gerf…


Néanmoins, il est tout à l’honneur du comte poitevin de vouloir en garder… Prenez la bouteille que le Seigneur de Layon vous offre, on ne trouve meilleur a l’ouest.
Ah et je suis fort aise que vostre gracieux fessier n’ai rien…


La Dame au Faucon s’inclina dans un sourire de malice puis repartie vers son fauteuil entrainant Cheeky dans son sillage.
Elle vint se poser derrière lui déposant un baiser dans son cou


Bah mon lapin ce verre on l’aura pas volé !


Réservant leurs verres, elle eu un sourire de contentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PROFIL A SUPPRIMER



Nombre de messages : 14
Age : 47
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Dim 31 Aoû - 23:04

[Tente de Snipy]

Snipy était de retour dans sa tente, après avoir enlevé son armure pièce par pièce il but un verre de vin angevin. Il demanda à un de ses gardes de voir quel adversaire il rencontrera au prochain tour.

Puis enfin, il enleva sa jacque et ses quelques vêtemens, avant de se plonger dans son bain frais, après cet effort. Quel plaisir de se retrouver dans cette fraîcheur, après avoir cuit sous le soleil dans son armure. Il adorait s'y prélasser, même si il préfèrait la compagnie de Jaëlle.

Après une demi-heure passée dans son bain, il en sortit, se sècha, s'habilla, et alla de nouveau siroter son vin sur un table, pendant qu'il réflèchissait aux demandes de son Grand Maître Hospitalier. Le garde revint, il avait assisté au tirage.


Alors, dit moi, j'affronte qui ?

Vous affronterez le Seigneur d'Auriac et Héraut du Rouergue, Guilhem de Vergy.
Osscar affronte la Dame de Magné, Niva.
Averell affrontra le Vicomte de Ravel, Seigneur de Sainct Maurice et de Viverols, Jazon Duchesne de Marigny.


Le Baron souria à l'annonce de l'adversaire de son neveu Osscar, de nouveau il avait de la chance, il jouterait contre une Dame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 67
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Lun 1 Sep - 0:19

[Dans la tente de Lina de Montreuil Bellay, Damoiselle du Lion d’Angers]

Il n’est plus temps de poser question, plus temps de s’inquiéter. Concentrée, la jeune femme fait le vide en son esprit. Inlassablement, elle se répète les gestes, les attitudes… Rageant est prêt. Elle est prête.

Derrière un paravent, elle endosse ses sous-vêtements. Elle porte des bas de laine, des hauts-de-chausses et une chemise de drap, tous les trois rouges, par tradition car cette couleur rappelle le sang des chevaliers versé au combat pour Aristote. C’est pour ça aussi que ses bottes sont toujours noires, c’est le lien qui l’unit à la mort.
Son armure n’est pas une armure de combat rapproché, car elle ne recouvre pas tout le corps. C’est une armure partielle, plus légère. Aux joutes, on ne cherche point la mort comme au combat, juste à désarçonner…
Par-dessus ses sous-vêtements, elle a passé un mantel rembourré doublé de satin, rouge également. Le haut est un pourpoint prolongé d’une jupe. Par-dessus viendra la chemise de mailles de métal.
Une fois habillée, elle sort et rejoint Jayjay14280, son écuyer. Il lui attache des bandes d’étoffes autour des genoux et des coudes pour les protéger.
Sur ses cheveux, elle pose une têtière rembourrée qu’elle s’attache sous le menton et par-dessus, il faudra mettre la coiffe en mailles métalliques.
Tous ces vêtements-là sont équipés d’attaches, de lacets de cuir qui permettront de fixer les parties de l’amure.
Il faut presque une heure pour installer la tenue complète.
Jay commence par les solerets, parties de l’armure qui protègent les pieds, puis il boucle les grèves autour des mollets et des tibias. Il attache ensuite les cuissards sur le haut de la jambe avec des courroies de cuir. La cotte de mailles est attachée aux cordons qui pendent du pourpoint. Ensuite il met la cuirasse et la dossière toutes deux, de plus, matelassées, suivies des brassards et des gantelets qui protègent les bras et les mains. Par-dessus sa cuirasse, Jay lui passe un surcot brodé à ses propres armes, de sable et d’or, qui permettra d’atténuer les effets du soleil sur le métal. Pour terminer, il donne à Lina son bassinet à visière.

La voilà prête. Jay va chercher Rageant, son cheval, un magnifique animal empli de puissance et d’énergie. Lina n’a pas besoin d’aide pour le monter et onc son écuyer n’oserait le lui proposer, bien trop conscient du retour de bâton s’il osait.
Il tient Rageant par la bride et accompagne Lina jusqu’à la lice. Bien qu’elle sache que c’est impossible, Lina est persuadée que tout le monde entend les battements de son cœur résonner contre le métal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osscar

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 28
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Lun 1 Sep - 10:23

Osscar rejoignit son oncle Sniper à la table avec en main une bière bien fraîche.
Il eut le temps d'entendre le nom de son adversaire... un Dame.
Le beau Jurefacto s'approcha du baron.


Alors cher oncle, je viens d'entendre murmurer le nom du jouteur adverse.
Votre garde n'ait pas discret, dit-il en souriant. Moi qui voulais avoir la surprise au moment venu...
Donc que fait tu seul à méditer là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
averell

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 26
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Lun 1 Sep - 12:21

Déçu de sa médiocre prestation, Averell rentra au camp angevin afin de changer de tenue.
Préparé psychologiquement à la défaite, il savait ses chances de victoire infimes ; il manquait cruellement d’entrainement, mais il était, malgré tout, fier d’avoir participé. Néanmoins, il n’était pas question de ne pas profiter de la fête et de ses stands attractifs

Se recoiffant rapidement, il enfila une tenue plus seyante et décida de rejoindre la buvette, car si le cœur des dames pouvaient s’éprendre à la vue des beaux vainqueurs, il savait aussi que la joute à cheval ne faisait pas tout. Et il comptait bien montrer qu’il avait plus d’une qualité dans ses poches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PROFIL A SUPPRIMER



Nombre de messages : 14
Age : 47
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Lun 1 Sep - 17:37

Snipy vit le Jurefacto-Montmorency s'asseoir à la table.

Si mon garde serait discret, il serait un de ceux qui nous ont prit Jérusalem, ici, en Occident, on est pas tellement adepte de l'embuscasde, ni d'une grande discrétion.

Sinon, en ce moment je travaille pour l'Hospital, j'essaie de trouver des idées pour le développer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaelle000



Nombre de messages : 5
Age : 37
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Mar 2 Sep - 8:44

Jaëlle arriva enfin à destination. Même si elle ne participait pas à ces joutes, elle s'était promis d'y assister afin d'y soutenir les Angevins et plus particulièrement son époux. Le voyage avait plus long que prévu et elle avait été contrainte de s'arrêter en chemin. Enfin arrivée à destinaton, elle constata rapidement, à voir la quantité de gens avec différents bandages, qu'elle arrivait trop tard pour les premiers tours.

Elle appostropha donc le premier jeune homme qu'elle croisa et lui demanda :

Bonjour messire, je recherche l'endroit où la famille de Montmorency a installé ses tentes. Pourriez-vous m'indiquer le lieu de leur campement? Un homme m'y attend et je souhaiterais prendre rapidement nouvelles de son état de santé. Il se demande aussi sans doute s'il ne m'est rien arrivé en chemin, puisque je devais arriver il y a quelques jours déjà... Peut-être le connaissez-vous? Il s'agit de sir Sniper de Montmonrency...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osscar

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 28
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Mar 2 Sep - 9:30

La famille Montmorency n’avait pas gagnée de joutes.
Quelle déception… Malgré les efforts fournit par le beau Osscar, lui n’ont plus n’avait pas réussi à battre son adversaire.
C’est sur une contrariété quasiment totale – il y avait encore les filles a combattre avec les roses- qu’il rentra en armure sur le camps angevin.
Sur le chemin du retour, il rencontra une charmante jeune femme qui paraissait perdue.
En entière courtoisie, il alla lui parler.


Bonjour madame , il fait un baisé sur la main.
Puis-je vous demander si vous êtes perdu en ces lieux, qui sont ma foi très vaste ?


"Bonjour messire, je recherche l'endroit où la famille de Montmorency a installé ses tentes. Pourriez-vous m'indiquer le lieu de leur campement ? Un homme m'y attend et je souhaiterais prendre rapidement nouvelles de son état de santé. Il se demande aussi sans doute s'il ne m'est rien arrivé en chemin, puisque je devais arriver il y a quelques jours déjà... Peut-être le connaissez-vous ? Il s'agit de sir Sniper de Montmonrency..."

Eh bien, je crois que vous êtes tombez sur la personne qui fallait madame.
Sachez que je suis son neveu, Oscar de Jurefacto-Montmorency. Permetez moi maintenant de vous accompagner à la tente du baron Sniper.


Quand il eut finit son discours préféré qu’il maîtrisé fort bien, il attendit la réponse de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaelle000



Nombre de messages : 5
Age : 37
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Mar 2 Sep - 18:48

"Eh bien, je crois que vous êtes tombez sur la personne qui fallait madame.
Sachez que je suis son neveu, Oscar de Jurefacto-Montmorency. Permetez moi maintenant de vous accompagner à la tente du baron Sniper."


Jaëlle sourit au courtois jeune homme en armure qu'elle avait rencontré. Il semblait famillier avec les lieux, avait fier allure et semblait, de plus, d'agréable compagnie.

Vous êtes le neveu de Sniper? Eh bien, c'est la providence qui m'a fait vous rencontrer! Je suis moi-même son épouse, Jaëlle de Montmorency, baronne de Candé-en-la-Mée et dame de Montrevreau. Je n'ai pas eu la chance de vous rencontrer à mon mariage, mais il est vrai que la famille est grande et que je n'ai encore rencontré que peu de ses membres. Si nous faisions plus ample connaissance tandis que vous me guider en ces lieux?

Offrant son bras au jeune homme pour se laisser guider à travers le dédale des lieux, Jaëlle poursuivit : Vous êtes le fils de qui exactement? Mais je laisse aller.... Je vois que vous venez tout juste du champ de bataille. J'espère que vous n'avez pas été blessé ajouta-elle en inspectant d'un oeil attentif l'armure recouverte de poussière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
legolasdetroy

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 40
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Mer 3 Sep - 9:27

Légolas vaquait à ses occupations... et cuvait un peu son armagnac... lorsqu'il aperçut une jeune femme qu'il lui sembla reconnaitre. Là au bras de ce gentilhomme... n'était-ce pas Jaelle ?
Le couple passa non loin de lui, discutant aimablement. Légolas ne voulut pas les déranger. Surtout qu'il avait peut-être un peu abusé de la boisson ces derniers jours et il n'était pas absolument certain que ses yeux ne lui jouent pas des tours.

Aussi retourna-t-il vers le campement des Beaufort tout en se demandant ce que devenaient le jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osscar

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 28
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Mer 3 Sep - 9:34

"Vous êtes le neveu de Sniper? Eh bien, c'est la providence qui m'a fait vous rencontrer! Je suis moi-même son épouse, Jaëlle de Montmorency, baronne de Candé-en-la-Mée et dame de Montrevreau. Je n'ai pas eu la chance de vous rencontrer à mon mariage, mais il est vrai que la famille est grande et que je n'ai encore rencontré que peu de ses membres. Si nous faisions plus ample connaissance tandis que vous me guider en ces lieux?"


Vous êtes son épouse alors? Je suis également enchanté de vous rencontrer madame. Comme quoi je devait perdre ma joute pour vous rencontrer, répondit-il en riant légèrement.

La baronne lui offrit son bras pour l'accompagner jusqu'à la tente, puis il pris délicatement son avant bras tout en restant en distance pour ne pas tacher la belle robe de l’armure poussiéreuse qu’il portait.

"Vous êtes le fils de qui exactement ? Mais je laisse aller.... Je vois que vous venez tout juste du champ de bataille. J'espère que vous n'avez pas été blessé."

Le beau Jurefacto-Montmorency répondit avec sa douce voix.

Je suis le fils de Smartfluid, Baronne de Douetum. Vous devez sûrement connaître l’ex-duchesse d’Anjou, dit-il en souriant.
Mon frère jumeau a lui-même participé aux joutes, malheureusement, il vient tout comme moi de perdre. Par chance je ne suis pas blessé.
Mais je suis satisfait d’avoir pus me divertir en ces lieux et faire plus ample connaissance avec ma famille et les autres nobles comme le prouve cette rencontre.


Osscar reprit son souffle après le long discourt qu’il venait de faire, et continua.

Donc vous venez voir Sniper ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaelle000



Nombre de messages : 5
Age : 37
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Mer 3 Sep - 12:56

Tout en se promenant avec le charmant Oscar, Jaëlle eut soudain l'impression d'être observée. Elle tourna le visage pour scrupter les environs mais ne vit personne regarder dans sa directement, juste une silhouette qui s'éloignait. Ses sens la trompaient rarement, elle pourrait plus tard faire le tour du campement pour voir qui était dans les parages. Portant de nouveau toute son attention sur ce que lui disait le jeune homme, elle ne put s'êmpêcher de froncer les sourcils et de réprimer une tension dans le bras lorsque ce dernier évoqua ses origines.

" Je suis le fils de Smartfluid, Baronne de Douetum. Vous devez sûrement connaître l’ex-duchesse d’Anjou, dit-il en souriant."

Bien qu'elle n'avait pas croisé la célèbre Angevine depuis son entrée dans la famille, Jaëlle connaissait la dame quelque peu. Surtout de réputation. Et de ce qu'elle avait entendu à son propos, rien ne lui donnait envie de la connaître davantage. Jaëlle fut même surprise que ce gentilhomme puisse être son fils. Elle s'était peut-être permit de juger trop rapidement. Quoi qu'il en soit, le jour viendrait sans doute où elle n'aurait d'autre choix que de la voir de nouveau.


Si vous êtes l'un des fils de la Baronne de Douetum, alors n'êtes vous pas plutôt le cousin de mon époux? Il me semblait que Smartfluid était sa tante. Mais je dois faire erreur. Après une légère pause : Un jour, je devrai prendre un long congé en compagnie du baron de Candé-en-la-Mée pour qu'il me parle davantage de la famille.

Ce fut ensuite Oscar enchaîna :
"Donc vous venez voir Sniper ?"

Oui, nous avons été séparés depuis quelques semaines. Lui voyageant et moi étant retenue en Anjou par affaire. Je suis donc partie pour le rejoindre dès que j'ai pu me libérer, mais voici que j'ai fait une surprenante rencontre en chemin, qui m'a retardée de quelque jours. Vous comprendrez alors qu'il me tarde d'enfin retrouver Snahiper. Nos chemins ont été séparés depuis trop longtemps déjà. Au fait, va-t-il bien? Les joutes sont-elles terminées pour lui aussi?"


Bien que la compagnie du jeune homme était des plus agréable, le coeur de Jaëlle battait de plus en plus rapidement à l'idée qu'elle arriverait sans doute sous peu devant celui qu'elle aimait tant. Elle se demandait aussi ce que dirait ce dernier en la voyant arriver au bras de son neveu. Sans doute serait-il content de la voir rencontrer la famille, bien que Jaëlle ne savait pas exactement quelles étaient les relations entre ces deux hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kilia

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 94
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Mer 3 Sep - 13:07

[ Sous la tente de Kilia]

Après les premiers verres échangés et les longues discussions c'est dans sa tente qu'elle se réfugit. Elle n'avait point encore le goût à faire la visite des lieux et c'est dans ses peaux de moutons qu'elle aimait se blottir.
Elle jouterait demain et il fallait reposer sa blessure qui lui tirait sur le dos.


La nuit ne fût point bonne trop d'image dans la tête trop d'envie d'être en forme. Elle se leva endolorie de la route, endolorie de l'effort de ne point montrer sa souffrance.
Long soupir lorsqu'elle s'assoit au bord de sa couche. Son bas du dos la fait souffrir. Elle se lève et va jusqu'au pichet d'eau et c'est sur la tête qu'elle se le verse. Elle doit retrouver un visage normal et pour le moment la douleur marque ses traits.
D'une main elle prend sa pipe y enfonce quelques morceaux noires, et s'approche de la flamme. Quelques bouffées et son visage se détends. Elle ne doit point en abuser, elle sait que pour jouter ça ne l'aidera pas.
Elle s'assoit dans le fauteuil la douleur se fait encore aiguë et elle fume encore un peu.
C'est une voix à l'extérieur la sort de sa léthargie.

C'est po Dieu possible tu vas me laisser entrer bougre d'âne, je dois la voir ma duchesse. Laisse moi passer sinon tu vas prendre du bâton.

Cette voie, la voie, c'est elle! Elle la reconnaîtrait entre mille.

Mémé? Mémé, c'est toi, ma douce mais laissez là entrer imbécile.

Sa mémé, celle qui jour après jour la dorloté, avait dorloté ses enfants. Pour la duchesse c'est plus qu'une mère.
La vieille pointe son nez, et le sourire de Kilia s'épanouit.
Elle se léve cache la pipe et va la prendre dans ses bras.

Mais je ne savais pas, mais tu n'est pas au château? Mais que fais-tu là?

Ma toute petite, mais que t'es chiffonné. Ça fait si longtemps, je me suis fait tant de soucie pour toi. Et puis le Château et vide , toi partie, les enfants aussi, j'en pouvait plus, je suis point faite pour être dans une chambre luxueuse, dans un château à rien faire...et la cuisinière que t'as embauché elle me traité comme une nobliau, j'pouvais même pas faire ma soupe tranquille.


Elles s'assoient au sol sur une peau moelleuse. Et Kilia se pelotonne dans les bras de sa mémé. Mémé comme quand sa duchesse était jeune lui caresse doucement les cheveux.


Toi ma vilaine t'as pas donné de nouvelle, je me suis fait un sang d'encre. T'as pô idée.
J'dois dire que j'ai rencontré un homme, pas le beau prince mais un moilleux, et je l'ai suivi. Il est l'homme à tout faire de ta protégée, Lina, alors je fais la tambouille. Même si des fois ta Lina je la trouve un peu prétentieuse, j'le dis point, elle me prend pour sa boniche mais bon, ça m'ai bien égale ça m'occupe.
Kilia lève les yeux vers Lore. Un homme? Mémé avec un homme... pour une surprise s'en est une.


Avec tous les sacrifices que t'as fait pour moi depuis si longtemps, je suis heureuse que t'ai trouvé quelqu'un, même si je te l'avoue c'est assez surprenant pour moi.

Elle regarde le visage de mémé et c'est vrai qu'elle a l'impression de la voir rajeunir, elle a l'air épanouie et moins renfrogné qu'à l'habitude. Les deux femmes prennent le temps de discuter, Kilia lui raconte ses secret les plus profonds, ses douleurs et ses mésaventures. Leur complicité de toujours se lie à nouveau, rire et larme dans les yeux selon le moment.

C'est pô tout ça ma belle, mais te protégée va encore crier après mon gros Jobard si la porée n'est pas prête, faut que j'aille à ma marmite.

Mémé tu sais bien que t'as pas à faire cela, t'as tout ce qu'il te faut, l'argent, la nourriture... Mon château et le tien, tu le sais bien t'esquintes pas à la tâche, Mémé c'est pas sérieux.

La duchesse se sert encore un peu dans les bras de Lore qui la câline et se relève doucement.

J'le sais ben ma belle, mais c'est comme ça que j'aime vivre.

Elle lui embrasse le front, et lui promet de revenir s'occuper de Kilia très vite et de lui présenter l'homme de sa vie. Quoiqu'elle appréhende un peu, sa pitchounette va en faire une crise cardiaque quand elle va rencontrer le Jobard.

Kilia reste ainsi sous sa tente, remonté par le bonheur d'avoir revu sa Lore. Elle doit se dépêcher et demande qu'on fasse venir sa soubrette.

Le temps de revêtir son armure est long, chaque pièce est mises une à une, elle grogne. Faut se dépêcher, elle doit bientôt se rendre sur la lice, elle se sent prête.
Elle demande qu'on lui mette un peu plus de laine de mouton au niveau de son séant, elle redoute le moment de se retrouver chevauchant Savage. La douleur allait-elle être supportable? Elle allait très vite le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PROFIL A SUPPRIMER



Nombre de messages : 14
Age : 47
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Mer 3 Sep - 13:33

[Retour de la lice, à pied...]

Snipy revena de son tour aux joutes, à pied, mauvais signe, surtout que les joutes se passaient sur le dos d'un équidé. Il était furieux d'avoir perdu au bout de neuf passes. Chacun de ses pas sont aussi silencieux qu'une bombarde qui avait permis de repousser les anglais de France, grâce à son armure dont chaque pièce s'entrechoquent.

Il arriva près de sa tente, quand il vit une chevelure rousse qu'il reconnaîtrait entre mille, c'était sa Jaëlle. Mais que faisait-elle au bras d'un autre homme, il s'avança aussi silencieusement que possible, avant de surprendre ce "couple".


Osscar, la Baronne de Douetum ne t'as jamais dit qu'il ne fallait pas courtiser les Dames des autres, qui plus est de la famille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 67
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Mer 3 Sep - 21:58

[Dans la tente de la Duchesse Kilia]

A l’entrant, Lina croise Mémé Lore. Elle lui sourit gentiment comme à l’accoutumée mais Lore desserre à peine les dents en la croisant.

« Mémé Lore, Jobard est à la tente taverne, si vous voulez le voir… Je l’y ai envoyé sous faux prétexte, histoire qu’il se détende un peu après tout ce labeur… »

Elle n’attend point la réponse et se dirige tout droit vers Kilia, sa protectrice.

« Dame Kilia, je suis si heureuse de vous revoir. Vous m’avez bien manqué, vous savez. Vos bons conseils… Il est arrivé tant et tant de choses… Non, ne vous levez pas, je m’assois à vos côtés. »

Elle joint le geste à la parole et s’installe au confort dans les peaux moelleuses.

« C’est douillet et belle et bonne idée que voilà. Dites, je ne savais pas que vous connaissiez Mémé Lore… Elle est un brin revêche mais bon… je crois qu’elle ne m’aime guère… Vous savez, c’est la bonne amie de mon Jobard, qui dans les temps d’avant avait servi feu mon père. Jamais je n’aurais cru qu’il trouverait jupon capable de le retenir au foyer, celui-là…
Comment allez-vous ? Avez-vous besoin de curations, d’un médicastre ? Si vous allez bien, je voudrais aller en tribunes voir les quarts de finale. Vous voulez venir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osscar

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 28
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Jeu 4 Sep - 9:22

Osscar vus arriver son oncle ou son cousin...-la confusion régnait dans son esprit depuis qu'il à entendu les parole de dame Jaelle-

Et bien mon cousin, ne vous a t'ont jamais appris à recevoir correctement les femmes. Quelque qu’il soit.
De plus je ne savait point au courant qui elle était quand je lui ai baisé la main pusique je ne l'ai jamis rencontré au part avant, dit-il en souriant.


Le beau Jurefacto lança un regard sur la baronne et s'exclama ensuite.

Bon, je pense qu'il est temps pour moi de vous laisser.

Sur ces mots, Osscar fit un hochement de tête pour saluer ses deux confrères qui avaient surement temps de choses à se dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kilia

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 94
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Jeu 4 Sep - 16:07

[Dans la tente de Kilia]

Elle entre dans sa tente après avoir jouter et c'est déjà la moitier de son armure qu'elle a tiré en chemin. Mémé-Lore arrive en courant afin de prendre de ses nouvelles.

C'est pô dieu possible, tu veux te casser entièrement. Quand t'aura mon âge, tu seras aussi raide qu'une statue, le bléssures de jeunesses remonte avec le temps.
Mémé-Lore l'aide à se déhabiller en marmonnant des " mais y'a pô idée"...des "J'te jure"..."à son âge...une vrai gamine"... Lore demande à ce qu'un baquet d'eau chaud soit installé, et au bout de quelques minutes elle pousse Kilia dedans et rajoute à l'eau des essences parfumés. Ça va te faire du bien.
Elle lui attrape déjà un pied pour le masser, puis délicatement le repose et fait la même chose avec le deuxième. Kilia se sent revivre sous les bons soins de Lore. Les minutes s'égraines dans un nouveau bien être. La duchesse se laisse faire comme un bébé, aucun mot n'est utile.
Lore lui tend un grand drap et Kilia sort, elle s'allonge sur sa couche, sur le ventre et Mémé voit la cicatrice.
C'est pô Dieu possible!!! s'affole la vieille qui part en courant. Un instant Kilia regarde la grande toile qui sert de porte à la tente et ce demande ce qu'elle doit faire. Elle reste là en attente, songeuse. Lorsque mémé entre c'est avec un grand sac. Bouges pô, j'vais t'arranger ça.

Et la vieille, comme s'il s'agissait d'une peau de nouveau-né passe un onguent sur le bas du dos de Kilia. Les effluves l'enivrent, que cela lui fait du bien. Elle ne dit rien, juste un petit gémissement de plaisir, en fermant les yeux.
Elles restent ainsi, s'est-elle assoupie? Lore est toujours là qui la regarde. La Duchesse se lève et enfin s'habille. Elle se sent bien et s'assoit à nouveau sur ses peaux moelleuses.

Merci Mémé, ça fait longtemps que je n'ai pas était aussi bien.

Mémé s'approche de Kilia pour la serrer dans ses bras.
Ma p'tit, faut faire attention à toi maintenant, t'as des cicatrices de partout. J'taime tellement, promets moi qu'tu vas te calmer.


Kilia ne peut pas promettre, elle le sais, elle ne peut devenir une autre, elle croque dans la vie quand la vie la rappelle à elle. Dans un soupire retenu :
Je ferai de mon mieux Mémé. En esquissant un sourire. La vieille l'embrasse sur le front, ne semblant pas être dupe. C'est pô l'tout mais la soupe va pas être prête à l'heure, j'repasse te voir plus tard, et change toi les idées, ça m'semble ça aussi qui va pô chez toi ma toute belle.

Et Lore repart d'un bon pas. Au même moment, Kilia regarde Lina entrer et ses mots la font sourire. Elle attend qu'elle soit assit pour lui répondre.

Ma chère Lina, moi aussi je suis heureuse de te revoir. Si je connais Lore? Sur son visage se dessine un sourire plein de tendresse. Mémé Lore est la mère aimante que je n'ai jamais eu. Elle vit avec moi depuis mon installation à Saumur, elle s'est occupé de moi, de Tithieu et puis ensuite de toute la famille. Elle n'est point une soubrette, mais un membre de la famille. Mais c'est aussi une tête de bois, elle n'aime pas vivre richement, elle n'a jamais mis aucune des robes que je lui ai faite faire. Elle aime faire la tambouille, diriger les choses comme elle veut. *Reprenant un ton plus nostalgique* Je m'aperçois que le plus grand chagrin que j'ai pu lui faire c'est d'employer une cuisinière pour qu'elle puisse se reposer.
Elle trouve ses appartements trop grands, elle déteste qu'on lui fasse ses repas. Je crois qu'elle a trouvé une seconde vie dans les bras de cet homme, il doit être de valeur et de coeur noble pour qu'il ait réussit à prendre le coeur de Lore qui n'a jamais vu dans les hommes que des malotrus. J'ai hâte de le rencontrer.


Elle regarde Lina, et s'arrête un instant.

Tu as raison, allons voir le reste des joutes. On discutera en chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PROFIL A SUPPRIMER



Nombre de messages : 14
Age : 47
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Jeu 4 Sep - 21:38

[Tente De Montmorencyenne]

Confusion, mère des erreurs, qui a déjà tuée tant d'hommes...

Tu l'oublieras très vite, dès que la fidèlitée t'auras attrapée jeune homme. dit-il en faisant un clin d'oeil au Seigneur.


Bon, je pense qu'il est temps pour moi de vous laisser.

Snipy alla chez sa Rouquine, qu'il essaya d'enlacer malgré son armure.

Tu as fait bonne route depuis l'Anjou ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaelle000



Nombre de messages : 5
Age : 37
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Ven 5 Sep - 9:57

[Tente De Sniper De Montmorency]

Jaëlle écouta avec amusement son époux et son neveu-cousin (ce serait à éclaircir) deviser au sujet des femmes, se demandant quand elle aurait enfin droit au baiser tant attendu.

Lorsqu'Oscar les quitta, elle lui rendit poliment son signe de la tête en guise de remerciement et de salutation.


"Tu as fait bonne route depuis l'Anjou ?" lui demanda Sniper en tentant de l'enlacer maladroitement.

Hola, tout doux! Si tu veux me garder en vie encore un peu, faut retirer cette armure avant de me serrer ainsi, tu vas broyer tous mes os! C'est bien toi là-dessous? Te voici bien méconnaissable,

Puis, joignant la parole aux gestes, elle entreprit de retirer doucement toute cette protection encombrante mais ò combien nécessaire lors de ces fameuses joutes.

Le chemin a été beaucoup plus long que prévu en fait. Bien que presque sans encombre, j'ai été retardée par divers événements. Un détour vers le sud et une rencontre surprenante aussi. Mais laisse-moi vérifier que tu es en un seul morceau ajouta-elle, posant un doux baiser sur chaque partie du corps libre de son aumure au fur et à mesure qu'elle retirait cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PROFIL A SUPPRIMER



Nombre de messages : 14
Age : 47
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Ven 5 Sep - 23:27

[Tente du Grand Maréchal]

Hola, tout doux! Si tu veux me garder en vie encore un peu, faut retirer cette armure avant de me serrer ainsi, tu vas broyer tous mes os! C'est bien toi là-dessous? Te voici bien méconnaissable.

Snipy se retira, dans le silence assoudissant du métal.

Une armure, ça protège ma rouquine, ça tue pas, faudra que tu suives des cours ma belle. Je sais, le gorgerin protège bien, t'as de la chance, j'ai pas la salade, parce que à part une fente aux aux et quelques endroits par derrière, je suis bien à l'abris.

Snipy se laissa désarmer par sa belle, mais il l'interrompa.

Avant de commencer par la cuirasse, essaie plutôt les bras et le gorgerin avant, c'est plus facile, tu verras. Faudra suivre des cours pour être mon ecuyère la prochaine fois.

Puis une fois, sorti de sa protection, il l'enlaça, plus près qu'avant, et l'embrassa de nouveau, leur amour ayant subit leur éloignement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaelle000



Nombre de messages : 5
Age : 37
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Campement Angevin   Sam 6 Sep - 10:02

[Tente de Sniperl]

Avant de commencer par la cuirasse, essaie plutôt les bras et le gorgerin avant, c'est plus facile, tu verras. Faudra suivre des cours pour être mon ecuyère la prochaine fois.

Jaëlle n'avait aucune idée de ce que son mari lui racontait. Mais elle savait une chose; elle ne serait oas son écuyer la prochaine fois, car elle avait bien l'intention de participer à ces joutes elle aussi. Elle l'écouta donc, tandis qu'il lui montrait comment retirer les différentes partie de l'armure.
Elle ne lui répondit cependant pas immédiatement à ce propos, car ell était elle-même perdu dans ses pensées, se disant qu'elle n'aurait alors nul besoin de chercher aide avec son éuipement. Mais ça non plus, ce n'était pas encore le moment d'en discuter avec son époux.


L'imposante mastodonte enfin retirée, les époux purent enfin s'éteindre longuement et le grand maréchal ouvrit grand les bras pour y accueillir une Jaëlle qui l'embrassa fougueusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Campement Angevin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Campement Angevin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Partenariats & Recueil de Sites et Forums
» Le campement des elfes après la bataille[IMPORTANT]
» Attaque d'un camp orque
» Le campement d'El Dimbar
» Equipage des têtes Brulées !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaines de la famille d'Elric et de Surgères :: JOUTES POITEVINES: La Lice et ses alentours près de Poitiers. :: ~*~ . ~*~ . ~*~ .Entrez. ~*~ . ~*~ . ~*~ . ~*~ . ~*~ . ~*~ . :: Le campement-
Sauter vers: