Bienvenue à tous en terres poitevines!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Grand Mique ; Biographie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sonate

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Le Grand Mique ; Biographie   Mar 12 Aoû - 23:40

Citation :
Mique du Niffelheim dit le Grand Mique ou Mique le Sorcier (apparu le 5/1/1452 - mort le 19/9/1453 ) Ier comte du Poitou, comte de Châtellerault, baron de Vouvray (par alliance). Son règne en tant que comte du Poitou marqua fortement les esprits au point qu'il fut élu par son peuple plus grand comte du Poitou de tous les temps.

Les débuts prometteurs

Mique naît à Varennes d'une famille nordique récemment installée dans le royaume de France. Il s'émancipe le 5 janvier 1452 (2005) pour suivre son parrain et frère de sang Akxos de Walhalla en Normandie, dans ce duché créé peu avant par le roi. Il n'oublie pas de passer par Péronne pour être baptisé en cachette par son cousin le curé Knight_who_says_Ni dans l'église Saint-Roger. Il s'installe donc au bord de la mer à Honfleur. C'est à cette époque qu'il participe à la bataille de Normandie et à la reprise de Rouen des griffes de Raoul et CMDT. Il s'investit dans la vie politique pour la première fois en soutenant son ami Akxos dans sa conquête manquée pour devenir tyran de Honfleur (ce qu'il réussira le 13/5/1453 [2005]) Il quitte provisoirement son parrain pour partir dans la forêt de Lisieux en montant dans une charrette de Town Pilgrims. C'est là qu'il devient, selon les mots de la divinité Phooka, « le plus grand escroc de toute la Normandie » et que malgré cela il est élu Mister Lisieux et président du CITBB (comité intertaverne du brassage de bière). C'est grâce à cette dernière responsabilité qu'il organise le concours du plus grand nombre de bières bues d'affilée. C'est la jeune Viou qui étonne son monde en en sifflant 1115. Il s'occupe également des éleveurs de cochons tout en cultivant son potager. Il devient alors forgeron, pratiquant des prix honteux et de la spéculation sans vergogne. Il quitte alors Lisieux tenue depuis le 24/4 par son ami Champs.


Dernière édition par Sonate le Mar 12 Aoû - 23:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonate

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Le Grand Mique ; Biographie   Mar 12 Aoû - 23:42

Citation :
La montée en puissance

Mique débarque alors sur les bords de la Vienne à Chinon où il devient rapidemment populaire. Il est rédacteur en chef du journal local qu'il vient de fonder (la gazette des MMM qui ne lui survivra pas) Il organise les élections des Miss et Misters et se lie d'amitié avec celles et ceux qui le soutiendront jusqu'à sa mort. Il tombe amoureux d'une certaine Lenuki69. Il se lance alors dans la politique avec son cousin Knight qui prend la place du juge pris en flagrant délit de spéculation et son ami Tib0. Ils sont élus le 18 juin sur la liste du duc Rolland TEM (Touraine en Marche) et alors que s'organise le conseil, ils filent tous à l'anglaise dans le nouveau comté créé par le roi : le Poitou. C'est grâce à une lettre à sa majesté Lévan et de nombreux soutiens dans tout le royaume que Mique est nommé comte provisoire du Poitou par décision royale, le 15 juin 1453. Il exerce également la fonction de connétable tandis que Coacharno, son grand ami, est nommé commissaire au commerce. Mique est également élu maire de la petite ville de Niort le 28 juin avec près de 60% des voix. Il remonte alors les finances de la mairie pillées par quelques révoltes. C'est vers cette époque qu'il choisit la voie de l'Etat et s'intéresse aux études dans l'université de Poitiers qu'il dirigera longtemps. Il se lance enfin dans une campagne pour sa réélection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonate

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Le Grand Mique ; Biographie   Mar 12 Aoû - 23:43

Citation :
L'apothéose

C'est le 16 juillet 1453 qu'avec sa liste Indépendance et Puissance du Poitou (IPP) il remporte la majorité des voix (notamment grâce à des amis transfuges) et est confirmé à sa place de comte. Libéré de la surveillance des villes et de la mairie de Niort qu'il laisse à son ami Perrichon qui par la suite le trahira, il a les mains libres pour ses grands desseins. Avec son fidèle CAC, il fonde les Francs-Maçons, une association qui prendra une ampleur énorme en Poitou et ailleurs. Si grande que l'Eglise (en la personne de Norv) s'en inquiétera et luttera contre cette « hérésie ». Le conseil comtal est entièrement à Mique avec le bailli Marquiselouise (une de ses suivantes), le capitaine Spirit, le CAC Coach évidemment, son ami Fahrenheit_381 comme connétable, son cousin Knight en juge, son grand ami Tib0 en porte-parole de choc nous le verrons, son ami prévôt Thaddeus et en procureur son parrain Akxos ayant fini son mandat de maire en Normandie. Les maires des quatre villes que contenait le Poitou étaient FM : Coacharno (La Rochelle), Perrichon (Niort), Sirjames, puis Mysouris (Thouars), Champs (La Trémouille). Le clergé était également ami (Lisberg, Torquatus, etc.) Pas beaucoup de place pour l'opposition dirons-nous. Le comté est vraiment très prospère à cette époque. Les Poitevins ne meurent pas de faim, bien au contraire. Des festivités s'organisent grâce au père Torquatus et à la belle ambassadrice Dhéa. Mique a une politique extérieure volontaire, comme le prouve les menaces qu'il envoie au comte brigand du Limousin ou au duc belliciste Mephistophele. C'est alors que Thouars, la ville frontière avec l'autre jeune duché de la région, l'Anjou, fait part à Coacharno d'agressions économiques lourdes. Dans le même temps, Rolland, indétrônable duc de Touraine annonce qu'il en va de même pour Chinon qui comme par hasard borde également l'Anjou. Rolland et Mique discutent longuement ensemble et en leurs conseils et prennent la décision de se plaindre à l'Anjou. L'Anjou restant sourd à leurs demandes, ils décident de se venger et deux armées, une Tourangelle et une Poitevine (où les FM sont nombreux) se rejoignent à Saumur et déversent des centaines de carcasses de viande avariée sur les marchés ducaux et municipaux. Mique rachète ensuite toutes les denrées du marché pour les revendre à des prix aberrants et faire plier la population. S'ensuit une bataille épique entre de jeunes Angevins qu'on retrouvera à la tête de l'Anjou, les Penthièvre : le futur baron Beucheumeu et le futur duc 197856 et Mique (lorsque les claques étaient codées en taverne). Tib0, le ministre de la propagande Kennit et l'ambassadeur en Anjou, Wilhelm de Murat (« prenez garde à ce que la main tendue ne se transforme en poing ») déclarent alors la guerre à l'Anjou tandis que la Touraine faisait de même. Mique et ses amis tentent alors de prendre des mairies dans tout le duché et sont alors inculpés de haute trahison.


Mise en accusation en AnjouMique prend la décision de mener les négociations de Pouancé dirigées par le duc du Berry Thierry54270. D'un côté Rolland et Mique qui tenaient l'Anjou à la gorge et de l'autre Fraaz, duc d'Anjou bien faible. Il est décidé que des élections anticipées seront organisées par le roi dans les trois duchés et que les accusations angevines sur les guerriers de l'alliance tourangelle et poitevine seront annulées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonate

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Le Grand Mique ; Biographie   Mar 12 Aoû - 23:44

Citation :
La retraite et la fin tragique

Mique décide alors de devenir recteur à temps plein et de ne pas suivre les suppliques de tous ses sujets qui lui demandaient de rester comte à jamais. Il est tout de même élu sur une liste IPP menée par Akxos et qui remporte 100% des voix, cette liste étant la seule en lice. Mique aura ensuite beau jeu de dire à ses adversaires vexés qu'ils auraient dû monter une liste au lieu de piailler et que lui pouvait compter sur le soutien de 100 % des Poitevins. On y retrouve des noms bien connus et la politique menée est miquienne. Mique prend comme fief de retraite Châtellerault. Il tombe alors éperduement amoureux et se marie le 12 septembre 1453 (2005) avec Morgwen de la Louveterie lors d'un mariage qui rassembla beaucoup de personnalités et qui fut célébré par son ami Lisberg.


Le peuple reconnaissantMique a une fin de vie assez sombre où se mêlent des coups tordus (Amis des Anges) et de la sorcellerie (nombreux clones). Il part en voyage de noce en Franche-Comté (en fait pour la guerre champenoise) mais est rattrapé par la justice royale et décapité le 19 septembre sur la place de Dole devant sa jeune épouse. Son enterrement bien qu'interdit par l'Eglise est célébré par Lisberg à la cathédrale de Poitiers et tout le peuple poitevin avait les larmes aux yeux. Il meurt avec 137 points d'Intelligence, 177 point de Force et 229 points de Charisme pour 170 Points de Réputation. Depuis de nombreuses légendes et chants épiques furent écrits sur ce grand homme. Il fut élu plus grand comte du Poitou de tous les temps le 24 janvier 1454 lors d'un sondage en gargote du Poitou. Un monument en sa mémoire fut profanée et souillée par des Angevins à La Rochelle (Ksandra, Meroot, Kaikai et Tydual), preuve de la haine qu'il a su faire fleurir entre ces deux peuples : cette action fut pointée du doigt en haut lieu et fut par la suite durement reprochée aux dirigeants angevins de l'époque. Les coupables furent jugés en mai 1454 et leurs blasons barbouillés. On a connu à Mique deux enfants illégitimes : Kramarade_Marx_Thayer et Oriane_de_Guermantes, cette dernière ayant vécu quelque temps à La Flèche avant de suivre la voie de son père et de revenir en Poitou. Elle essaya notamment de lancer une pétition pour élever une statue de Mique à Poitiers et devint conseillère comtale poitevine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonate

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Le Grand Mique ; Biographie   Mar 12 Aoû - 23:46

Citations

« le peuple poitevin sert avant tout à tuer, piller, massacrer, violer, détruire, briser, casser, fracasser, pulvériser, rompre, abattre, démolir, annihiler, renverser, anéantir, décimer, éliminer, réduire en cendre, démanteler, saccager, réduire à néant, asservir, exterminer, abattre, assassiner, buter, descendre, exécuter, occire, supprimer, trucider, faire la peau, liquider, profaner et souiller tout ce qu'il y a au nord-ouest de Thouars... ! »
~ Mique
« Si je racontais le tiers de ce que j'ai fait en Anjou, grands Dieux ! On me brûlerait une seconde fois ! »
~ Mique
« Déclenchez moi une guerre, Sieur Wilhelm. »
~ Mique
-Bien, Sire''
« Tout ce qui est à nous est à nous, tout ce qui est angevin est négociable. »
~ Mique à propos des négociations en Anjou
« Tu étais le seul vrai escroc bien fier de Normandie »
~ Phooka à propos à propos de Mique
« La saint Mique tombe un 19 ! »
~ 197856
« Une nation est une société unie par des illusions sur ses ancêtres, et par la haine commune de ses voisins »
~ William Inge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Grand Mique ; Biographie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Grand Mique ; Biographie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
» comment un nain se retrouva lié à une elfe, à son grand dam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaines de la famille d'Elric et de Surgères :: Les Terres d'Oléron: Île d'Oléron et eaux territoriales :: Le Château d'Oléron :: La bibliothèque-
Sauter vers: